top of page

Entraînement sous restriction du flux sanguin



Lorsque la science s’intéresse à la musculation, les techniques d’entraînement évoluent.


Durant un entraînement, si une bande ou un brassard enserre le bras ou la cuisse, le retour veineux est restreint. Cette restriction du flux sanguin ou BFR (Blood Flow Restriction) crée une accumulation de sang et de métabolites dans les muscles. Il s’ensuit une réaction en chaîne dans le corps qui augmente la sécrétion de l’hormone de croissance.


Ce type d’entraînement permet de travailler la force avec une résistance très faible, tout en obtenant les mêmes résultats qu’avec une charge lourde.


Des recherches scientifiques, approfondies ces dernières années, dévoilent des résultats très prometteurs. Une hypertrophie musculaire accrue, une amélioration de la force, une augmentation de la capacité aérobique et une atténuation de l’atrophie musculaire ont été observées.



À qui s’adresse le BFR ?

Aux personnes qui relèvent d’une blessure ou qui ne peuvent pas soulever lourd. Par exemple : lorsque vous reprenez l’entraînement après une blessure ou une intervention chirurgicale, comme une arthroplastie du genou ou une reconstruction du ligament croisé antérieur, votre membre est contraint au repos voire à l’immobilisation. Vous perdez alors beaucoup de muscle et de force. L’utilisation de la BFR peut vous permettre d’entamer votre rééducation plus tôt pour accélérer votre rétablissement.



La BFR est-elle sûre ?

Oui, les recherches ont montré que les effets indésirables, telles les courbatures d’apparition différée (DOMS) pouvant survenir de 24 à 48 heures après une séance, sont minimes. Une certaine gêne dans les muscles peut être aussi ressentie pendant la séance. Cela dit, le BFR est contre-indiqué pour les personnes souffrant d’hypertension artérielle, de diabète, ou de problèmes cardio-vasculaires.


Consultez un kinésiologue, un physiothérapeute ou un thérapeute du sport pour vous guider dans ce type d’entraînement, car cette technique doit être étroitement surveillée.

7 vues0 commentaire

Comments


bottom of page