top of page

Poids de course idéal

À l’approche de la saison de la course à pied et des triathlons, examinons l’importance pour les athlètes d’endurance de développer de saines habitudes alimentaires.





Maigrir pour gagner en vitesse

Les athlètes savent que chaque livre en trop gaspille de l’énergie et nuit à la performance, d’où l’attrait pour les chaussures de course au poids plume et les vélos en carbone ultralégers. Le but ? Réduire le poids et augmenter la vitesse. Toutefois, un élément souvent négligé par les athlètes est leur poids corporel.


Le journaliste de sports d’endurance primé et auteur à succès Matt Fitzgerald a écrit plus de 20 livres sur les triathlons, la course à pied, la forme physique et la nutrition. Dans son livre Racing Weight: How to Get Lean for Peak Performance, Fitzgerald écrit que, pour améliorer ses performances, il vaut mieux être plus mince plutôt que d’ajouter des heures à son programme d’entraînement.


Selon Fitzgerald, les six étapes pour atteindre le poids de course idéal sont :

  • Qualité de l’alimentation

  • Contrôler son appétit

  • Équilibrer ses sources d’énergie

  • Surveiller son poids et ses performances

  • Synchroniser repas et collations tout au long de la journée

  • S’entraîner pour devenir – et rester – mince Fitzgerald indique que, pour maigrir, il est important de gérer sa faim ; de différencier la vraie faim physique des fringales engendrées par les émotions afin de contrôler la quantité de nourriture que nous mangeons ; de ne pas consommer de malbouffe et de toujours garder des aliments sains à portée de main.


Entraînement musculaire

Fitzgerald a découvert que la musculation est également un facteur déterminant dans l’atteinte du poids de course désiré. Des recherches en laboratoire le prouvent, de même que les champions d’endurance sur le podium.


L’ajout de la musculation à votre routine d’entraînement d’endurance vous aidera, non seulement à contrôler votre poids, mais cela améliorera aussi de nombreux autres aspects de votre performance.


Alors, que vous vous entraîniez pour un triathlon ou une course longue distance, renforcez régulièrement vos muscles.


0 vue0 commentaire

Commenti


bottom of page