top of page

Respirez, tout simplement



Respirer. C’est si simple à faire que nous n’avons même pas à y penser.


La respiration ne sert pas uniquement à apporter de l’oxygène à nos cellules, à nos muscles, à nos organes et à notre cerveau afin qu’ils fonctionnent correctement; elle a également une incidence directe sur le contrôle de la posture et la stabilisation de la colonne vertébrale.


Toutefois, la façon de respirer compte tout autant que la respiration en soi et elle est étroitement liée à la performance sportive ainsi qu’à la qualité de vie. Une bonne respiration peut atténuer le stress et soulager la tension musculaire; diminuer la nervosité; éveiller l’attention; chasser les pensées négatives et distrayantes; réduire la fatigue; et favoriser l’endurance.



Se concentrer sur sa respiration

Soyez attentif à votre respiration : est-elle rapide et courte, ou lente et profonde? Fermez les yeux, respirez avec l’abdomen en vous concentrant sur chaque inspiration et expiration.


À l’inspiration, prenez conscience de votre diaphragme qui se contracte et s’aplatit lorsque vos poumons se remplissent d’oxygène. Inspirez profondément en gonflant le ventre.


À l’expiration, sentez le relâchement de votre diaphragme qui entraîne la compression de vos muscles abdominaux et permet à l’air de sortir de vos poumons. Ce processus réalisé par les poumons, le diaphragme et les muscles abdominaux est essentiel à la fonction du tronc.



Respirer pour favoriser la stabilisation

Le diaphragme (notre muscle respiratoire) joue le rôle de stabilisateur du corps et contribue à renforcer le tronc pour prévenir l’apparition de problèmes liés à la stabilisation de la colonne vertébrale, comme une douleur dorsale, un déséquilibre musculaire, une arthrose, un trouble à la hanche et une foule d’autres problèmes de déséquilibre et de dysfonctionnement.



Respirer profondément

Une respiration profonde avec l’abdomen permet un plus grand échange d’oxygène, c’est-à-dire l’absorption de l’oxygène et l’élimination du dioxyde de carbone. Il n’est donc pas surprenant de constater que ce type de respiration réduit le rythme cardiaque et peut diminuer ou stabiliser la pression artérielle.


La respiration profonde influe sur l’ensemble de votre organisme : l’appareil circulatoire, le système nerveux, le système endocrinien, le système immunitaire, l’appareil digestif et, bien sûr, l’appareil respiratoire.


La pratique d’une bonne technique de respiration abdominale peut améliorer à elle seule votre santé et votre performance sportive. Donc, inspirez profondément et respirez, tout simplement.

0 vue0 commentaire

コメント


bottom of page