top of page

Votre respiration

Les personnes qui s’entraînent avec moi sont probablement lasses de m’entendre dire « respirez ». Bien respirer est essentiel à notre bien-être. Nous prenons en moyenne 25 000 respirations par jour. Et pourtant, la plupart des gens respirent mal.





La science de la respiration

Dans son récent bouquin, Breath: The New Science of a Lost Art (La nouvelle science derrière cet art perdu : la Respiration), James Nestor affirme que la respiration, tout comme la condition physique, joue un rôle primordial dans la vie. J’ai récemment participé à un séminaire sur la respiration destiné aux professionnels de la santé et les propos qui y étaient tenus abondaient dans le même sens.


Des études ont démontré que la façon dont nous inspirons et expirons peut améliorer nos capacités physiques, régénérer nos organes internes et soigner certaines maladies auto-immunes. Par contre, mal exécutée, la respiration peut avoir des effets néfastes sur le cœur, le cerveau, la digestion, le système immunitaire, et même la posture.



Respiration dysfonctionnelle

La respiration est soit fonctionnelle, soit dysfonctionnelle. L’hyperventilation, la respiration buccale et la respiration thoracique sont dysfonctionnelles car elles ne permettent pas d’inspirer profondément et de manière satisfaisante. Une respiration dysfonctionnelle perturbe l’organisme. Elle affecte le seuil de tolérance à la douleur, augmente la fatigue musculaire, la tension artérielle et le rythme cardiaque, et provoque le ronflement, l’apnée du sommeil et l’asthme. La respiration thoracique peut également compromettre les fonctions de stabilisation et affecter la posture.



Respiration fonctionnelle


Alors, comment respirer ? Respirez moins, profondément et lentement, par le nez, lequel filtre l’air et permet une respiration plus profonde. Utilisez votre diaphragme et poussez l’air vers le bas de votre abdomen. Pendant l’exercice, inspirez au repos et expirez à l’effort. Si vous êtes un athlète, cela aura des effets bénéfiques remarquables. Pratiquez la respiration fonctionnelle tous les jours. Contrôlez votre respiration. Prenez les commandes… une respiration à la fois.


2 vues0 commentaire

コメント


bottom of page