top of page

Gagner en puissance



La puissance, c’est la combinaison de la force et de la vitesse. C’est la force fois la vitesse. La puissance, c’est ce qui permet d’effectuer des mouvements explosifs, comme sauter, de bien frapper la balle au golf, et d’accélérer en patinant.



L’importance de la puissance

La puissance est ce que nous perdons le plus rapidement en vieillissant, plus que la force ou la masse musculaire.


Nous perdons de la force cinq fois plus vite que de la masse musculaire, et nous perdons de la puissance cinq fois plus vite que de la force. Chaque décennie après 40 ans, la puissance diminue de 17 % et la force de 10 %. Dans 30 ans (à 70 ans), vous aurez perdu 30 % de votre force et 51 % de votre puissance.


Cela se traduit au fil du temps par une diminution des performances sportives et éventuellement par une difficulté à réaliser les activités quotidiennes nécessaires pour vivre de manière autonome.


Frapper une balle de baseball hors du parc est directement relié à la puissance, de même que lorsque l’on se retient pour ne pas tomber lorsque l’on trébuche. Sachant cela, il est crucial de développer la puissance en vieillissant.



Améliorer la puissance

Être capable de sauter sur une boîte démontre la puissance du bas du corps. Effectuer un service au tennis démontre la puissance du haut du corps.


La puissance est d’une importance capitale. Toutefois, nous devons nous rappeler que la vitesse musculaire est quelque peu un produit de la force. On ne peut pas être puissant si on n’est pas fort.


Travaillez la force, puis ajoutez la vitesse pour augmenter la puissance. Utilisez une faible résistance (une charge plus légère) mais déplacez-la rapidement. Six à dix répétitions suffiront. Au-delà de cela, vous ne travaillez plus la puissance, mais la force.


Augmentez votre puissance en ajoutant une à deux séances d’entraînement en puissance par semaine à votre programme.

6 vues0 commentaire

Comments


bottom of page