top of page

Les limites de l’endurance humaine



Les derniers kilomètres d’un triathlon. Deux athlètes sont au coude-à-coude dans leur lutte vers le fil d’arrivée. Dans les 1 000 derniers mètres, l’un d’eux se démarque et impose un rythme que l’autre ne peut soutenir.


Pourquoi l’un fléchit alors que l’autre passe en tête? Est-ce que l’athlète en deuxième position aurait pu déployer plus d’efforts? Est-ce que son corps a flanché ou est-ce plutôt son esprit qui a abandonné ? Qu’est-ce qui restreint l’endurance ?


L’esprit vise et le corps atteint la cible

Contrairement à la plupart des analyses sportives, c’est le deuxième meilleur résultat qui passe sous la loupe d’Alex Hutchinson dans son livre Endure:Mind, Body and the Curiously Elastic Limits of Human Performance.


Nos limites physiologiques sont-elles fixées par le corps ou par l’esprit? Voilà une question plutôt complexe à propos de laquelle Alex Hutchinson écrit : « La place qu’occupe le cerveau dans la notion d’endurance est probablement le sujet le plus controversé en sciences du sport. »


L’ouvrage d’Hutchinson consigne des données qui ont entraîné un changement de paradigme au cours des dernières années. Ces données révèlent que les limites apparemment physiologiques sont définies à la fois par le corps et par le cerveau.

D’après l’auteur, l’esprit est le nouveau champ de recherche à propos de l’endurance – et la notion de performance est bien plus élastique qu’on le croit.


Faisant désormais partie de mes livres préférés, Enduremérite d’être lu par tout athlète qui s’est déjà demandé s’il pouvait pousser la machine un peu plus loin, ou qui se demande où se situe la limite de son endurance.


Alex Hutchinson informe et divertit; il nous encourage à comprendre ce dont nous sommes capables, et à revoir la notion même d’être « capable ».


La maîtrise du dialogue intérieur peut faciliter l’atteinte des objectifs et avoir un effet important sur votre perception de l’effort. L’esprit vise et le corps atteint la cible.


——————————


Alex Hutchinson, journaliste scientifique primé, est l’auteur de « Endure:Mind, Body and the Curiously Elastic Limits of Human Performance » et signela chronique « Sweat Science » pour les magazines Outsideet Runner’s World.

L’endurance est un sujet que l’auteur canadien – physicien diplômé de l’Université de Cambridge – a eu l’occasion d’étudier et de connaître en profondeur puisqu’il faisait partie de l’équipe canadienne de course longue distance.


0 vue0 commentaire

Commenti


bottom of page