top of page

Profiter de l’automne en courant



Alors que notre paysage se prépare à dévoiler ses riches couleurs d’automne, la course en sentier est l’activité idéale pour profiter du changement de saison.


La course peut être aussi simple que de courir tranquillement sur nos nombreux sentiers, ou de relever un défi et de se pousser vers de nouveaux sommets.



Stabiliser les muscles pendant la course

La distance et la difficulté varient selon le parcours. La course en sentier se distingue de la course sur route par l’irrégularité du terrain, le dénivelé et la proximité avec la nature. Alors que toute forme de course est une excellente activité pour développer et améliorer sa capacité cardiovasculaire, la course en sentier a une plus grande demande d’endurance musculaire, de coordination et de proprioception.


Courir sur des surfaces inégales nécessite une adaptation constante des chevilles. Avec une pratique prolongée, nous développons et améliorons notre capacité à solliciter nos muscles stabilisateurs ainsi que notre proprioception – soit la perception de se situer dans l’espace.


Les muscles stabilisateurs les plus sollicités sont évidemment ceux de la cheville. Cependant, les muscles stabilisateurs du tronc sont également engagés afin de demeurer en équilibre sur des terrains irréguliers et accidentés. En effet, l’alternance de dénivelés a beaucoup plus d’impact sur les muscles que sur le plan cardiovasculaire.


À la montée comme à la descente, les muscles de nos jambes sont davantage sollicités, augmentant notre production de force musculaire.



Préparez-vous avant de courir

Les exigences physiques de la course en sentier étant spécifiques, une bonne activation de vos muscles stabilisateurs est indispensable. L’objectif est de s’entrainer à rester stable sur une jambe. Par exemple, effectuez des balancements de jambe, des élévations de talon et des sauts latéraux dans le cadre de votre échauffement.


Laissez-vous emporter par les couleurs cet automne. Cela profitera à votre corps ainsi qu’à votre esprit.

2 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page