top of page

S’adapter aux conditions de glisse

Le temps se fait plus doux, le printemps est dans l’air, mais nous avons encore le temps de profiter de notre terrain de jeu hivernal.





Changement des conditions

En mars, les conditions de neige changeront en cours de journée à mesure que les températures grimperont. Le matin, la neige sera dure alors qu’en après-midi, la neige deviendra molle et collante. Si vous n’aimez pas la neige molle, skiez plus tôt en avant-midi. Mais si vous raffolez des bosses, allez-y plus tard dans la journée.


Soyez conscient que, lorsqu’il y a plus de bosses sur les pentes, vous risquez davantage de vous blesser au genou et au dos si vous n’y êtes pas préparé. Ces simples recommandations rendront le reste de votre saison de ski plus agréable.


Conseils

  • Buvez souvent de l’eau durant la journée. Il est important de rester bien hydraté.

  • Faites une période d’échauffement, soit des étirements actifs pendant 10 à 15 minutes. Marchez jusqu’au remonte-pente au lieu de prendre le cabriolet. Vos hanches seront plus mobiles, et cela réveillera vos muscles dorsaux.

  • Vos jambes doivent être détendues pour mieux absorber les bosses. Ne combattez pas ; vous ne gagnerez pas contre la neige.

  • Sollicitez les muscles du tronc afin de protéger votre dos.

  • Hydratez-vous de nouveau à la fin de la journée avant de boire votre bière.

  • Décontractez les muscles de vos jambes et de votre dos à l’aide d’un rouleau en mousse ou d’une balle de massage, ou faites-vous masser. Cela gardera vos muscles et fascias plus souples et flexibles, et vous aidera grandement à récupérer.

Le ski de printemps ne devrait pas être considéré comme du « ski facile ». Il est important d’être prêt à affronter les différentes conditions de glisse au printemps, plus encore qu’à tout autre moment de la saison.


4 vues0 commentaire

Kommentarer


bottom of page